Compte-rendu AG du 17/05

On était environ 25 (magnifiques) personnes, dont quelques nouveaux.

L’expo panneaux n’a pas eu lieu aujourd’hui, seulement 4 personnes présentes sur les 8 ou 10 qui avaient levé la main la semaine dernière, pas cool … Un mail sera envoyé sur la liste.

Le couple soudanais avec un enfant qui était venu récemment en AG pour demander un logement s’est résigné à partir tenter l’asile dans un autre pays, ils vont donc devoir recommencer plein de plans galères encore tous les 3. Obligés de quitter la France après 7 ans de présence sur le territoire, c’est affligeant, non ?

M est demandeur d’asile arrivé en France il y a 6 mois et nous demande de l’accompagner pour son 2ème rendez-vous à la préfecture, N ira avec lui.

Le rassemblement de la Coordination Régionale le WE prochain à Lannion n’aura finalement pas lieu, pas assez de villes avaient répondu présentes. Nous allons proposer d’organiser quelque chose le 2 juillet, à suivre.

La fête de les 20 ans de le Collectif : une Maison de Quartier formidable nous accueille le vendredi 3 juin, on est bien contents. G et P vont prévoir les trucs à faire et on se répartira les tâches lors d’une prochaine AG.

Comme expliqué sur la liste depuis la semaine dernière, une femme du collectif qui était à la rue avec son fils avait finalement trouvé un logement pour 2 semaines. Mais on sent que tout cela est précaire…. C. est en contact avec l’école de l’enfant, on peut espérer une mobilisation si la solution d’hébergement n’est pas reconduite.

Comme publié dans l’article OF ce mardi 17 mai (cf mail de J à ce sujet), une délégation de l’inter-orgas (structure qui rassemble plusieurs assos et collectifs locaux de soutiens aux personnes exilées en général) est intervenue au Conseil Municipal de Rennes hier sur la situation de nombreux migrants sans solution d’hébergement. Sans surprise, la Mairie de Rennes a expliqué loger déjà 900 personnes, et a indiqué que c’est la préfecture qui est en charge du logement des personnes. Mais en gros, des personnes de tout âge et toute origine dorment à la rue car le binôme « mairie + préfecture » choisit de les laisser à la rue…
On note dans l’article OF que le 1er adjoint de la Maire de Rennes a indiqué qu’il y aurait moins de personnes à loger si les OQTF étaient appliquées, on trouve pas ça vraiment super… On note aussi qu’il estime « qu’il n’y a pas de traitement inégalitaire des migrants ». Pourtant, nous on sait que toutes les communes de Rennes Métropole font plein de choses pour aider les réfugiés d’Ukraine, par contre on ne voit personne se bouger pour les réfugiés-pas-d’Ukraine-mais-sous-des-tentes-dans-des-squares-a-Rennes, et ça non plus on ne trouve pas ça super.

Reprise des discussions de la semaine dernière  :« Est-ce que le collectif se lance dans une grosse opération sur le logement ? » (cf le CR de X le 11/05). On discute plein plein plein (on aime ça au Collectif) et on valide un appel à mobilisation pour identifier combien de personnes se rendront disponibles les nuits à partir du 7 juin. Un mail spécifique sera envoyé.

Parloir sauvage au Centre de Rétention Administrative de St-Jacques le dimanche 29 mai, organisé par le Collectif, en parallèle de la journée contre les violences carcérales :  rdv 17h45 à l’Aire Libre.

La seule bonne nouvelle de cette soirée : il faisait doux en terrasse après l’AG. Et on l’avait bien mérité.

Lien Permanent pour cet article : https://sp35.org/2022/05/compte-rendu-ag-du-17-05/